La classe de 3°3 à la découverte du monde des personnes mal ou non-voyantes #SemaineLFM

#SemaineLFM

Sensibiliser au handicap, aller à la rencontre de l’autre, apprendre à percevoir le monde autrement : c’est dans cette perspective que la classe de 3ème 3 s’est rendue au centre El Nour wu El Amal ce lundi 18 novembre.

Le centre El Nour wu El Amal est le partenaire égyptien de « Dialogue in the Dark », une association présente dans plus de 40 villes dans le monde qui a pour objectif de faire connaître le monde des personnes mal ou non-voyantes en proposant des simulations de leur vie de tous les jours à un public voyant. L’association propose également des formations aux personnes aveugles afin de faciliter leur insertion professionnelle.

Accompagnés de Monsieur Aurélien KERARON, enseignant d’EPS, de Charlotte CAILLIBOT, enseignante de SVT, et de Justine GEGOUT, volontaire du service civique, nos élèves ont effectués un parcours dans le noir, guidés par des aveugles du centre. Ils ont ainsi visités 4 pièces différentes représentant des scènes de la vie courante, une canne à la main pour les aider à se déplacer.

  • La première pièce était une reconstitution du parc El Azhar.
  • La seconde pièce nous emmenait au marché Khan El Khalili, avec sec épices et son artisanat.
  • La troisième nous transportait en plein centre du Caire.
  • Et enfin une quatrième pièce nous obligeait à passer commande dans un restaurant.

Nos élèves ont dû ensuite dessiner et sculpter à la pâte à modeler des formes de leur choix. Des activités simples à première vue mais qui, les yeux bandés, prennent une tout autre ampleur.

3 heures d’immersion dans le monde des personnes mal ou non-voyantes, 3 heures qui ont permis à nos élèves de mieux comprendre les difficultés quotidiennes rencontrées par les non-voyants.

Les élèves de 3ème 3 ont désormais pour mission de transmettre à leurs camarades ce qu’ils ont appris de cette journée au travers de diverses activités. Cette expérience servira également à organiser au mieux la semaine paralympique prévue en Février.

Mise en place durant la Semaine des Lycées Français du Monde (#SemaineLFM) et de sa thématique « de la maternelle au baccalauréat : l’enseignement français pour réussir », cette action a également permis de mettre en avant les principes de l’école inclusive qui vise à assurer une scolarisation de qualité à tous les élèves de la maternelle au lycée en prenant en compte leurs singularités et leurs besoins éducatifs particuliers.

Un grand merci aux enseignants qui ont organisé cette journée qui a donné à nos élèves un regard différent sur le handicap.