Les talents de notre réseau #SemaineLFM

Dana BAKHOUM et Sélim-Frédéric LEEMANS, nos représentants émérites du LFC

Dans le cadre de la semaine des Lycées Français du Monde, les lycées français d’Égypte ont décidé de mettre en avant l’excellence du système éducatif français en présentant 2 de leurs élèves particulièrement talentueux.

Le LFC a souhaité mettre en lumière Dana BAKHOUM et Sélim-Frédéric LEEMANS, 2 lycéens qui brillent par leurs résultats scolaires et leur engagement méritant. C’est avec humilité qu’ils ont accepté de témoigner de leur parcours et c’est avec fierté que nous vous retransmettons leurs mots.

« Bonjour, je m’appelle Dana Bakhoum, j’ai 16 ans et je suis en classe de première au Lycée Français du Caire. J’ai commencé la natation à l’âge de 4 ans mais ce n’est que vers l’âge de 11 ans que j’ai commencé à nager de manière plus intensive. Depuis 3 ans, je participe à de nombreuses compétitions nationales et internationales, comme les championnats d’Afrique pour lesquels c’est avec fierté que je représente mon pays, l’Egypte. J’ai battu 3 records égyptiens et un record africain. Je suis aujourd’hui championne d’Egypte et 2ème en Afrique. 

Ma passion me prend beaucoup de temps, près de 25h d’entrainements par semaine sans compter les nombreux déplacements pour les diverses compétitions auxquelles je participe. Le système d’éducation égyptien ne propose pas d’équivalent sport-étude comme en France et il est donc très compliqué d’allier le sport de haut niveau avec les études ici.

Le lycée Français du Caire et ses professeurs sont de toute évidence l’une des raisons pour lesquelles j’ai atteint ce niveau sportif. Ils m’encouragent énormément et ont à cœur de maintenir mon très bon niveau scolaire. L’école ne se contente pas de justifier mes nombreuses absences, les enseignants et mes camarades m’aident à rattraper les cours et les contrôles. Je me souviens, par exemple, qu’en 3ème, lors de mon conseil de classe, j’avais obtenu les félicitations. Madame le Proviseur, connaissant le rythme exigeant de mes entrainements et mon engagement dans l’association caritative de l’école, a souhaité me récompenser doublement en m’accordant également le comportement citoyen. Je me sens soutenue, valorisée et cela me donne la force de me dépasser davantage.

C’est une chance pour la nageuse de haut niveau que je suis de faire partie du LFC et plus généralement de ce réseau des lycées français du monde. » Dana BAKHOUM.

« Bonjour, je m’appelle Sélim-Frédéric Leemans, j’ai 17 ans, je suis en classe de Terminale S au Lycée Français du Caire et je suis vice-président du CVL.

Il me parait essentiel aujourd’hui d’aider les personnes en besoin et c’est pour cela que je suis fortement engagé dans l’association caritative de mon école, la mission Alizés. La mission Alizés a été créée en 2016, par des enseignants du LFC et le proviseur, Madame TRABOULSI. Elle regroupe plusieurs élèves et personnels volontaires de l’école qui mettent en place de nombreuses actions tout au long de l’année, que ce soit en interne en implantant une animation solidaire au cœur de l’établissement (récréation animées, collecte de fonds pour les associations caritatives, etc.) ou à l’extérieur en nous confrontant au réel (aide auprès d’associations accueillant des enfants cancéreux, handicapés, réfugiés, etc.).

Je participe autant que possible à ces actions lors de mon temps libre à l’école et durant les weekends.  J’aime aider ceux qui sont dans le besoin. Mon engagement en milieu associatif me permet de me sentir utile, mais surtout il rend heureux. Il est parfois difficile d’aller à la rencontre de personnes en souffrance, qui n’ont pas la chance que nous avons d’être en bonne santé ou de grandir dans un cadre familial sain. Mais le sourire que nous arrivons à dessiner sur le visage de ces enfants est si précieux. Il fait chaud au cœur et nous donne cette énergie positive qui nous permet de continuer ce que l’on fait. Notre lycée encourage ainsi respect et tolérance dans l’esprit de tous. » Sélim-Frédéric LEEMANS

Retrouvez l’ensemble des témoignages du réseau édité par l’Institut Français en Egypte en cliquant ici