MESSAGE A LIRE AVEC ATTENTION

Chers parents,

Lors de ma mission de 2 jours sur le site primaire de Maadi cette semaine, une information inquiétante m’est parvenue. Depuis quelques temps, le visage d’un certain Momo s’affiche sur les réseaux sociaux. Cette figurine effrayante terroriserait nos enfants sur la toile, leur proposant d’effectuer des défis extrêmement malsains et dangereux. Ce personnage, dont les traits ont largement été inspirés d’une œuvre de l’artiste japonais Midori HAYASHI, contacterait les enfants via Whats App ou s’immiscerait sans crier gare dans les vidéos et dessins animés que nos enfants regardent sur Youtube.

Info ou intox ? Selon certaines sources sérieuses (« Le Monde » ou « The Guardian » pour n’en citer que deux), ce « Momo Challenge » ne serait qu’une légende urbaine de très mauvais goût. Mais canular ou pas, ce phénomène prend une ampleur suffisante pour susciter l’inquiétude de nos élèves, de la maternelle au lycée, qui en parlent entre eux dans nos cours de récréations. Certains s’en amusent mais d’autres en sont terrifiés.

Une campagne d’information commence à être menée sur le site de Maadi par la directrice et le médecin scolaire pour écouter et rassurer les élèves. Ce dispositif va être étendu sur l’ensemble de nos sites.

Cette action ne sera efficace que grâce à une surveillance accrue de votre part. Je vous prie de bien vouloir rester vigilants au moindre signe alarmant émis par votre enfant.

J’en profite également pour vous rappeler, chers parents, les méfaits d’une utilisation non supervisée d’internet par vos enfants. Il est important de garder un œil sur leurs activités virtuelles. La restriction Internet ne suffit pas, vous devez également vous intéresser à ce qu’il regarde sur Youtube et les réseaux sociaux

Aucun affolement n’est à créer, une connaissance et une vigilance plus accrue de votre part de ce « Momo challenge » suffira à contrer ce phénomène détestable du moment.

Bien à vous,

Madame Dominique TRABOULSI

Proviseur du LFC